Des arguments de poids, mais pas seulement !

Alcoa innovation réalise fréquemment des projets de conversion de l’acier vers l’aluminium, particulièrement pour des composantes et des sous-assemblages. Bien que les projets soient tous différents, des conclusions communes démontrent l’importance de bien comprendre les motivations justifiant pareil projet :

  • L’aluminium nécessaire pour fabriquer la nouvelle pièce coûtera plus cher que l’acier. Chaque kilogramme de masse retiré coûte de 7 $ à 11 $ de plus. Une réduction de 100 kg, par exemple, augmentera le coût de 700 $ à 1 100 $.
  • À rigidité égale, le remplacement de l’acier par l’aluminium réduit habituellement le poids de 15 % à 20 %. Cette valeur peut varier selon le degré d’optimisation déjà atteint dans la conception de la pièce initiale.
  • L’augmentation du prix de la matière première peut-t-elle être compensée par une conception permettant de réduire la main-d’œuvre à l’assemblage ?
  • La réduction du poids constitue-t-elle un avantage commercial suffisant pour justifier un prix plus élevé auprès de l’utilisateur ?
  • L’augmentation du prix se justifie-t-elle auprès de l’utilisateur par des caractéristiques améliorées : meilleure tenue en corrosion, capacité de charge additionnelle, économies de carburant, formes regroupant plusieurs composantes ou intégrant de nouvelles fonctions ?

La conversion de l’acier à l’aluminium soulève plusieurs interrogations. Pour vous aider à y trouver réponse, Alcoa innovation peut vous assister dans votre questionnement préalable et contribuer aux aspects techniques de votre projet de conversion de l’acier vers l’aluminium.

Pour en savoir plus, lire l’article complet ici.